sa-maj

« Sa Majesté la mer » : la session acoustique de Zoufris Maracas pour SOS Méditerranée

« J’aurais 1000 questions à poster, vous qui avez parlé aux rivières., qui avez roulés tant de rochers, et écumez tant de misère ».

Groupe humaniste, engagé, concerné par des éléments qui ne s’axent pas uniquement vers leur nombril mais aussi vers ceux des autres, les Zoufris Maracas composent des chansons pleines de douceurs, de tendresses et de spleen, morceaux qui ont donné, au fil des années, des beaux albums que l’on vous joue dès que possible sur cette antenne. Il y avait eu Chienne de vie il y a quelques années (sur Nova, souvenez-vous, c’est le morceau « Et ta mère » qu’on vous jouait) et puis cette année Bleu de lune, un album porté par deux singles salués ici, « Mon ami mon frère » et « Sa Majesté la mer ».

Ce dernier morceau, le groupe qui travaille globalement ces instants de vie transformés en jolies mélodies du côté de Sète, ne l’a cette fois pas composé depuis la ville de Brassens (là où les horizons, comme ce morceau, se tournent vers les eaux), mais depuis le Cap-Vert. Il rend hommage, non seulement à ceux qui risquent chaque jour leur vie en tentant de franchir la cruelle mer Méditerranée, mais aussi à ceux qui tentent, justement, de sauver des eaux ceux qui s’y risquent. 

Depuis 2016, SOS Méditerranée a sauvé plus de 30 000 personnes qui tentaient de franchir la mer qui sépare l’Europe de l’Afrique et c’est sur l’Ocean Viking, le bateau colossal de ces héros du quotidien, que cette session que vous découvrez ici a été tournée.